• La Tolérance

         La Tolérance  La Tolérance est définie comme étant le respect de la liberté d'autrui, de ses manières de penser, d'agir, de ses opinions politiques et religieuses.

    Voltaire dans son "Traité sur la Tolérance" disait: "Toutes les différences qui existent entre les hommes ne doivent pas être à l'origine de la persécution et la haine". 

    Qu'est ce que la Tolérance? 

    La tolérance relève d'un concept flou dont il est difficile de cerner les contours exacts. Au travers des siècles la notion de tolérance a pris différentes significations: supporter combattre, avoir de l'indulgence, pour arriver aujourd'hui au concept positif de respect. 

    La première idée qui me vient à l'esprit c'est le respect et l'acceptation de la différence. Tous deux permettent une vie en société fondée sur l'égalité et la liberté de chaque être humain. 

    Tolérer les idées des autres ne signifie cependant pas les approuver ou renoncer à ses propres convictions mais leur reconnaitre une valeur. 

    En effet l'être humain est capable de s'engager de façon absolue dans ce qu'il croit vrai. Cet engagement est tellement fort qu'on lui manquerait de respect en lui imposant par contrainte une conviction différente de la sienne ou en exigeant de lui un comportement opposé, et cela même si l'on ne partage pas son opinion. 

    Par ailleurs il est à noter qu'une société tolérante s'enrichira par la diversité de ses individualités. 

    Une société ne peut progresser qu'à condition d'écouter les avis de chacun, de s'ouvrir à de nouvelles idées ou de nouveaux modes de vie ou d'expression, d'accorder à ses membres une plus large liberté intellectuelle. Cela n'est possible que dans une société tolérante et démocratique où chaque citoyen avec son caractère et ses facultés cherchera la vérité dans les voies les plus diverses et par sa propre méthode. 

    Mais pour comprendre les autres ou ce qu'ils pensent, il faut commencer par bien se connaitre soit même. Pour moi à l'exception des théorèmes mathématiques tout sujet peut donner lieu à des discussions, en effet personne ne détient de manière assurée la vérité. 

    La définition de la tolérance étant complexe, il ne faut pas la confondre avec d'autres concepts, comme celui de l'indulgence par exemple. 

    On peut être indulgent envers son prochain sans pour autant être tolérant. 

    On lui pardonne ce qui semble une erreur, on l'excuse de choisir une voie plutôt qu'une autre mais dans ce cas de figure on ne cherche même pas à comprendre, à discuter, de ce qui l'a amené à cette conclusion. Une personne simplement indulgente et non tolérante, n'accorde aucune valeur aux opinions des autres.

     De même une personne indifférente n'est pas forcement tolérante. Elle n'attache aucune importance aux pensées et actions des autres. Par voie de conséquence, elle n'a aucune raison de s'opposer aux opinions de ses semblables, peu lui importe.

    Je pense à ce sujet que notre société telle qu'elle est actuellement fait plus preuve d'indifférence que de tolérance. La recherche insatiable de libertés individuelles, le chacun pour soi, le désengagement vis à vis de l'autre, tout cela au nom de la liberté et de la tolérance, ressemble finalement plus à une indifférence vis à vis de son prochain qu'à la tolérance. 

    Dans un autre registre, il y a également le sceptique. Celui qui, tout en travaillant à la recherche de la vérité, pense ne jamais pouvoir l'atteindre. N'ayant pas d'idées arrêtées ou d'opinion précise, le sceptique ne cherchera pas à s'imposer. 

    Quant au complaisant, il a tendance à vouloir être agréable, à faire plaisir et sera capable de laisser faire par indulgence excessive. 

    Et enfin le laxiste, celui qui laisse tout faire sans mettre de frontières entre le bien et le mal. Pris dans son sens large, le laxisme devient une excessive largeur d'esprit en matière de morale qui va jusqu'à la suppression des interdits. 

    Tout accepter sans discernement évite les situations conflictuelles mais entraine un comportement de démission de la vie qui peut aller jusqu'à l'indifférence. 

    Toutes ces définitions ou notions montrent bien la difficulté de cerner le concept de la tolérance qui est d'accepter les différences apparentes qu'elles soient physiques, socio culturelles, politiques ou religieuses. 

    Tolérer par une attitude d'écoute et d'ouverture d'esprit le comportement des autres même s'il est différent ou opposé au sien. La tolérance permet la liberté d'être soi-même. 

    Aucune personne ne devrait prétendre détenir la vérité, nul ne peut se dire supérieur ou inférieur. L'homme doit connaître ses limites et ne devrait jamais dire "Je sais" mais plutôt "Je crois". Socrate disait : " tout ce que je sais c'est que je ne sais rien". 

    Je pense que l'on n'est pas naturellement ou spontanément tolérant et qu'il est nécessaire de faire un travail sur soi-même, tenter de s'améliorer, d'aller toujours vers le haut, admettre que l'on ne détient pas forcément la vérité et reconnaître l'équivalence entre sa propre vérité et celle de toute autre personne. En cela la tolérance est pour moi une qualité humaine. 

    La tolérance a-t-elle des limites? 

    La tolérance est une notion aussi fragile que celle de la démocratie, en effet, plus les personnes ont la liberté de s'exprimer plus elles ont la possibilité d'en abuser. 

    Par contre ce qui semble regrettable c'est que dans une société démocratique, comme la nôtre par exemple, on s'aperçoit que les gens sont plus intolérants entre eux que dans les sociétés totalitaristes. 

    Se pose la question de savoir comment réagir face à une personne elle-même intolérante? 

    Accepter l'opinion de chaque personne implique d'accepter celles de personnes intolérantes. A mon avis pour défendre la tolérance, il faut savoir refuser les idées qui mèneraient à sa perte: 

    Les opinions politiques peuvent être tolérées tant qu'elles respectent l'homme mais  plus  lorsqu'elles  conduisent au racisme, à l'exclusion ou la dictature. 

    En effet en tolérant qu'une personne exprime librement son opinion politique personnelle notamment par le droit de vote, on doit envisager l'éventualité qu'elle porte au pouvoir une personne intolérante, qui pourra, elle, supprimer toutes les libertés d'expression. 

    Nous avons pu observer lors d’élections présidentielles, comment une grande partie des français ont exprimé leur opinion en votant pour une personne prônant l'intolérance. 

    Il est d'ailleurs à noter, que cette personne avait eu le même temps d'expression que les autres pendant sa campagne électorale et ce, au nom de la liberté et de l'égalité entre les candidats. 

    Les idées religieuses ou philosophiques peuvent toutes être tolérées sauf à conduire au fanatisme et aux sectes. 

    L'intolérance conduit immanquablement aux guerres de religion, chacun restant campé sur sa position et sa croyance, pensant détenir la vérité au nom de laquelle les hommes peuvent tuer ou se tuer (les kamikazes par exemple).

    En conclusion, je pense que la tolérance peut amener les êtres humains à vivre en paix et libres, chacun avec ses différences. Favoriser les échanges d'idées fructueux sans que les discussions ne dégénèrent en disputes, savoir écouter les autres. 

    La théorie est une chose, la pratique en est une autre. 

    Le chemin est long, c'est une construction progressive, le travail sur soi est difficile et nécessite de la bonne volonté, mais on peut penser qu'au contact des tolérants les gens peuvent eux aussi devenir plus tolérants. 

    Il faudra également toujours se défendre contre la pensée unique mais tant qu'il y aura des personnes libres de prendre la parole pour dénoncer l'intolérance il y aura toujours l'espoir de la sauvegarder. 

    Je terminerai par deux citations: " ne jugez pas et vous ne serez pas jugés" et "ne fais pas à autrui ce que tu ne voudrais pas qu'on te fit". 

    Mais je ne détiens pas la vérité.....................  


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :